Paradoxe du chat beurré

Le paradoxe du chat beurré mais qu’est ce donc que cela ?

Et bien ce paradoxe est en fait fondé sur deux adages bien connus qui disent qu’un chat retombe toujours sur ses pattes et qu’une tartine beurrée tombe toujours du côté du beurre.

Ainsi, en attachant une tartine beurrée face beurrée vers l’extérieur sur le dos d’un chat, et en lâchant le chat depuis une hauteur importante, comme ni le beurre ni les pattes ne peuvent finir en l’air, l’ensemble chat-tartine ralentira pour atteindre un état stationnaire. De plus, le chat-tartine tournera rapidement comme le côté beurré de la tartine et les pattes du chat tenteront d’atterrir.

Il faudra cependant bien régler la quantité de beurre pour égaler la force des pattes du chat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *